Hamas : jusqu'à ce que mort s'ensuive...

Publié le par Hughes Beaudouin

Confidences d'un diplomate européen, associé aux négociations entre Egypte et Israël. Il me dit avoir vu écrit sur une note du ministère égyptien des affaires étrangères qu'il n'y aurait pas de cessez-le-feu à Gaza tant que les Israéliens n'auraient pas la certitude que le Hamas serait 'durablement hors service". Exigence israélienne à laquelle les Egyptiens auraient donné leur accord... verbal car ils ne peuvent assumer cet accord publiquement. Même chose pour les pays arabes modérés. Tous veulent en finir avec le Hamas, mais ne peuvent le reconnaitre officiellement. D'où un double discours. A Bruxelles, on reconnait même que l'Iran a adopté une attitude modérée...  Les négociateurs européens sont eux, donc, contraints de naviguer entre ces lignes sinueuses. 

Commenter cet article