Sous les applaudissements d'un journaliste...

Publié le par Hughes Beaudouin

Grand moment au Parlement européen à Strasbourg ce mardi 15 décembre. Le président Sarkozy vient présenter son bilan de la présidence française. Plus qu'honorable, il est très bon de l'avis de la majorité. Difficile de trouver un député, même communiste, pour ne pas le reconnaitre. Très détendu, Nicolas Sarkozy achève la conférence de presse qui suit le débat avec les parlementaires par une note un peu plus personnel. Il rend hommage aux correspondants de presse chargés des questions européennes. Hommage appuyé. Les journalistes européens peu familiers de ce type de rapport entre responsables politiques et journalistes, restent bouche bée. Il faut dire que le président ne lésine pas sur les qualificatifs : "vous êtes des femmes et des hommes passionnés par votre métier et par ailleurs vous le connaissez bien... Croyez bien que pour nous les responsables politiques, ce n'est pas forcément plus difficile d'avoir à faire à des journalistes compétents". Cet épisode en rappelle un autre. C'était à l'Elysée en mai dernier, le président devisant avec quelques correspondants européens, dénonce dans un langage plutôt fleuri une caste de journalistes incompétents et courtisans. Mais revenons à Strasbourg. Fin de l'éloge présidentiel. Un journaliste se lève, au deuxième rang, tout sourire, ému peut être, et applaudit, seul. Il est bien sûr français...

Commenter cet article