Qui peut sauver l'Islande?

Publié le par Hughes Beaudouin

L'Europe s'en contrefiche. Aux limites de sa frontière septentrionale, l'Islande se débat. Au bord de la faillite, ce petit pays de 310000 habitants subit de plein fouet la bourrasque financière. L'économie du pays repose essentiellement sur son système financière, équivalent à 9 neuf son PIB. L'Etat nationalise ses banques à tout va et a un besoin urgent de liquidités. Certes, le pays est gouverné par quelques incompétents, qui ont fait prendre des risques inconsidérés à l'économie nationale depuis des années, tout en jouant les fanfarons. Un jour, c'est le président de la banque centrale, ancien premier ministre David Oddsson qui vient annoncer à la télévision que le pays n'honorera aucune dette. Un autre, c'est le gouvernement lui même qui bloque les comptes bancaires de ses banques à l'étranger. Pour comprendre la mentalité islandaise, encore un peu viking parfois, allez lire ce discours de l'actuel président de la république islandaise, Olafur Ragnar Grimmsson, ancien ministre des finances (link). Editiant.. Mais en attendant, le pays a un besoin urgent de liquidités, seuls les Russes semblent prêts à lui venir en aide. Et les Européens, eux, qui passent leur temps à donner des leçons de solidarité, se contrefichent pas mal de ce qui peut arriver à ce petit peuple, bien plus proche de nous qu'on ne l'imagine...

Commenter cet article