La France en tournée de promo...

Publié le par blog-note-bruxelles

"L'Europe est un champ du ruines et la France y a largement contribué". Et quel est l'auteur selon vous? , Etonnamment, c'est ....Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement Fillon. Des propos surprenant entendus jeudi dernier à Bruxelles lors d'une conférence organisée par la fondation Robert Schuman. Parmi les auditeurs, des diplomates européens, des lobbyistes, des parlementaires, pas mal de fonctionnaires européens et quelques journalistes qui n'en sont pas revenus d'une telle franchise. D'autant qu'on était pas au bout de nos surprises. Autre petite phrase saisie au vol : "le traité simplifié ne résout aucun des problèmes soulevés par le non au referendum". On est heureux de l'apprendre car ce n'est pas tout à fait ce que l'on entend depuis quelques semaines à Paris. Mais l'assistance a perdu son sourire quand, à une question d'un ancien haut fonctionnaire européen sur l'assainissement des comptes publics, le secrétaire d'Etat français a répondu tout de go : "prendre quatre mois avant une élection présidentielle un engagement politique majeur, c'est un peu léger". Dans le collimateur, l'ancien premier ministre Dominique de Villepin qui a promis au printemps par écrit un retour à l'équilibre budgétaire en 2010. Stupeur dans l'assemblée. Si en Europe, on devait éviter de prendre des "engagements politiques majeurs" avant chaque élection, on ne déciderait plus jamais rien. Car il y a toujours des élections quelque part... Et pour finir, car là aussi c'est cocasse, l'assemblée n'a pu retenir son rire quand avec une spontanéité déconcertante Laurent Wauquiez a avoué n'avoir jamais entendu parler du rapport Herbillon. On excusera le grand public de ne pas le savoir. Mais que le porte-parole du gouvernement chargé notamment du plan communication de la future présidence française de l'Union européenne ignore que le député UMP, Michel Herbillon (et en l'occurrence vice-président de la Délégation pour l'Union européenne), a commis un rapport remarqué sur "La fracture européenne - Après le référendum du 29 mai : 40 propositions concrètes pour mieux informer les Français sur l'Europe", c'est.... proprement stupéfiant. Car pour la petite histoire, le motif de l'intervention de Laurent Wauquiez à Bruxelles, c'était : "comment parler d'Europe aux citoyens". Visiblement, y a encore des progrès à faire...

Publié dans blog-note-bruxelles

Commenter cet article