A Bruxelles, France is back

Publié le par blog-note-bruxelles

Le message c'était d'abord le voyage. Pendant toute une semaine, le ministre de l'Agriculture Michel Barnier a délocalisé tout son cabinet à Bruxelles. Agréablement surprise, la Commission a enfin pu mettre des visages sur tous ces noms de haut fonctionnaires français qui quotidiennement traitent les mêmes dossiers. Surprise également au Parlement européen, si souvent méprisé par l'élite française. "Ils viennent enfin voir où se situe le vrai pouvoir" commente un député européen allemand. Enfin, dans la suite du ministre, un groupe de jeunes agriculteurs venu rencontrer les décideurs de la seule vraie politique communautaire. Et surprise dans les rangs : "on nous roule dans la farine en France quand on nous dit qu'ici à Bruxelles, il n'y a que des technocrates qui n'y connaissent rien. Ils sont vraiment nuls nos politiciens". Parole de viticulteur ! Comme quoi, réconcilier les Français avec l'Europe, c'est possible. Suffit d'un peu de pédagogie, et de modestie. Ce serait bien maintenant que tous les autres ministères suivent les pas de Michel Barnier et peut être même quelques autres locataires de palais de la République... Dans 5 mois, la France va assurer la présidence tournante de l'UE, et là il sera un peu tard pour tenter de "reconnecter" les fils. Tout est dit dans ce commentaire bien balancé du ministre de l'agriculture.

Publié dans blog-note-bruxelles

Commenter cet article